On en parlera demain

Peu connus du grand public mais incarnation, à des degrés divers, d’un renouveau politique, économique, journalistique, culturel ou sportif, ils auront leur place ici, de manière plus ou moins régulière, par le biais de portraits, plus ou moins subjectifs.

Laurent Bouvet

Professeur de sciences politiques, Laurent Bouvet entend mettre les préoccupations populaires liées notamment aux problèmes de  l’insécurité, au sein du parti socialiste qui a, selon lui, privilégié les communautés. Accusé par ses détracteurs de porter des valeurs populistes, le fondateur du club de réflexion de la « gauche populaire » prône l’égalité et le républicanisme comme seuls moyens de répondre aux attentes des ouvriers, des employés, socle fondateur, selon lui, du Parti socialiste. Soutenu par des intellectuels depuis la création de ce mouvement de pensées, en septembre dernier,, il reçoit désormais l’appui d’un député PS, nouvellement élu, Laurent Baumel. Il est auteur d’un livre intitulé «Le sens du peuple» (Gallimard) reprenant ses idées principales. *

Aziz Ridouan

Membre de Terra Nova, laboratoire d’idées crée par l’ancien député PS, Olivier Ferrand, Aziz Ridouan est à vingt-quatre ans, conseiller de la ministre déléguée chargée des PME, de l’Innovation et de l’Économie numérique, Fleur Pellerin. Menant depuis plus de dix ans, une campagne afin de faire comprendre aux hommes et femmes politiques, les enjeux du numérique, il dirigea, durant plusieurs années, une association de défense des internautes téléchargeant sur internet, les audionautes. Il contribue également au site de débats  Nonfiction

Pierre Monégier

Correspondant en Inde pour France 2, Pierre Monégier a souvent voyagé. En Espagne, d’abord, où il habita quelques années, comme fils d’expatrié madrilène, sur le service public ensuite où après avoir été chargé de l’actualité nationale, en particulier des faits divers, il tente, aujourd’hui, de faire vivre sa passion pour le monde asiatique, aux téléspectateurs. Souvent avec humour, toujours avec sérieux.

* NB Laurent Bouvet enseigne là où je suis étudiant, mais il n’y a pas de risque de conflit d’intérêt. En effet, il n’a jamais été mon professeur.

Kephas

Publicités