Syrie, retours d’otages: les leçons d’une libération…. Philippe Rochot.

par Kephas

Philippe Rochot / Reportages pour mémoire/

Le scénario des affaires d’otages à quelque chose d’immuable. Dans un premier temps, des hommes sont capturés dans quelque région du monde où sévissent des groupes rebelles en conflit avec la France et l’opinion s’étonne : « qu’allaient ils faire dans cette galère »?

Image

La Une du Monde, photo de Jean-Claude Coutausse qui s’est pleinement investi sur le conflit syrien..

Puis avec les mois qui passent, la compassion et la solidarité prennent le dessus. Un comité de soutien plus ou moins influent se met en place, des banderoles s’étalent sur les façades de quelques mairies. Les otages sont cités dans la presse, leurs cas évoqués lors d’un anniversaire ou quand les ravisseurs se manifestent…
Au bout de quelques mois, les médias dénoncent la durée insupportable de la captivité, s’étonnant de l’inaction du pouvoir en place mais le gouvernement s’abrite derrière la discrétion indispensable pour mener à bien toute négociation..
Quand les otages…

View original post 407 mots de plus

Publicités