Eloges à Koz

par Kephas

Koz est aux catholiques français sur internet, ce que le kouign-amann est aux bretons. Indispensable. Je lis régulièrement les articles de ce blogueur qui ont souvent trait à l’actualité et ils me laissent rarement indifférents. J’ai, pour lui, beaucoup d’estime. Non seulement, c’est un breton, grand amateur des Cranberries, ce qui n’est déjà pas négligeable, mais, de surcroît, qui fait toujours preuve d’une grande conviction et de cohérence, deux qualités qui sont rares, aujourd’hui.

On peut ainsi évoquer la courageuse pétition «Appel à la vérité» signée par plusieurs personnalités  comme Vincent Hervouët, journaliste à LCI, Jean-Christophe Fromantin, maire de Neuilly sur Seine et Didier Truchet, professeur de droit public, à Assas, à laquelle contribua activement Koz, afin de soutenir Benoît XVI accusé de tous les maux, il y a de ça, quelques années.

Surtout, ce sont les prises de position claires, précises, de Koz, en faveur de la vie, qui font de lui une personne reconnue et appréciée . Ainsi, fidèle et convaincu du message de l’Eglise, il soutient la vie, s’engage contre l’euthanasie, et défend le mariage traditionnel.

Pendant plusieurs années, j’ai été réticent à l’idée d’ouvrir un blog, je ne souhaitais pas m’exposer, ne ressentant ni le besoin, ni l’envie, de bloguer comme catholique. D’autres le faisaient déjà de manière très efficace. En réalité, je ne voulais pas être considéré comme «le-jeune-catho-qui-blogue-et-qui-n’a-pas-de-vie-sociale-à-côté». Koz a été celui, qui, en dévoilant, il y a quelques mois, sa véritable identité, celle d’un avocat d’affaires, m’a poussé à faire ce choix. Les craintes que je pouvais avoir se sont estompées. Si ce blog existe désormais, c’est, en très grande partie,  grâce à lui. Je lui dois beaucoup.

Kephas

Publicités